Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 23:34

Article original

 

http://www.larep.fr/photoSRC/bqUyVelNbWe1aAxBwXruFG8LIKncgI5EqzxysNngmzhLQqc95EY68d5L1WxH7gOSe4AgvLt9FhffSVHCrA9xuoG6bA--_/1267553.jpeg

 

 

Après le décès, l'an passé, de Jacques Asklund, historien de Beaugency et romancier pour la jeunesse, quatre manuscrits ont été retrouvés dans son ordinateur. « Le Fichier des bannis », publié chez Oskar éditeur, a rejoint les rayons des libraires fin août. Et d'autres ouvrages suivront.


Des personnages attachants et  un récit original

Lieu et époque sont indéterminés… Une milice civique, chassant les opposants à un régime politique totalitaire désireux de faire « table rase du passé », a repéré un jeune garçon. Elle le poursuit sans l'atteindre dans une course circulaire infernale, observée par deux témoins médusés. Ils comprennent que l'adolescent est un Eskhine, un des descendants d'une population installée depuis des siècles dans le pays. Une population parfaitement intégrée, mais qui a conservé quelques coutumes que le nouveau gouvernement ne peut tolérer.

Garfeld, le narrateur, tait instinctivement la cachette où s'engouffre prestement le fuyard. Pourtant, il travaille pour le Comité de censure chargé de répertorier les livres ayant échappé aux autodafés. Pour cette tâche, il est en liaison directe avec l'ordinateur central.

Il ne peut imaginer dans quelle aventure il s'est engagé en protégeant spontanément Felip, le jeune Eskhine… D'autres « services » sont à venir !

Un récit original et très rythmé, une aventure souvent haletante… Des personnages courageux, astucieux et attachants… Et des thèmes qui portent à réflexion : régime totalitaire et résistance, civilisation menacée et mémoire, rôle subversif du livre et de l'écriture…

Cl. G.

Partager cet article

Repost 0
Published by Beaugency webmaster - dans Patrimoine et histoire
commenter cet article

commentaires

FA 13/09/2013 23:47


Peu de chose à dire, … respect peut être, ou mieux, un silence.
FA

Beaugency webmaster 14/09/2013 00:10



Ou mieux encore. Le lire